×
Toscane le retour

Faiseur de magie

Lorsque Petter Hegre a effectué le Calendrier 2006 de la Villa Mangiacane, nous n’avions aucune idée qu’il aurait un tel succès. Nous essayons toujours de briser les frontières sur Hegre-Art, mais l’appel du passé s’avère parfois être un aimant qui nous ramène sur les traces et les pas d’antan.

À LA VILLA MANGIACANE, chaque mur et voûte, chaque flèche et coupole respire le charme et la sensualité, les moulures et les ornements sont un contrastes ultimes avec les lignes pures et parfaites des sculptures du nouveau nu d’aujourd’hui, qui sont un mélange étonnant de médiéval et d’ultra-moderne.

Après la période de casting habituelle, Hegre a choisi des mannequins de Milan, Marseille et Prague et s’est lancé dans ce qui serait le seconde séance sur trois qu’il a exigées afin de compléter le calendrier 2007.

La Villa Mangiacane surplombe les vignobles de la vallée d’Arno au coeur de la région vinicole du Chianti en Toscane. Au loin on peut distinguer, tel un dessin au pastel, la ville de Florence, le Dôme de la Cathédrale et le Clocher de Giotto s’élevant au-dessus des immeubles modernes.

L’atmosphère intriguante dans ce palazzo du 15ème siècle vient sans nul doute du fantôme de Niccolo Machiavelli. C’était ici qu’on croit qu’il a écrit son chef-d’oeuvre Le Prince, un petit ouvrage que les riches et les puissants lisent encore 400 ans après.

Tags du voyage

Jeunesse éternelle & Climat vivifiant

Jeunesse éternelle & Climat vivifiant

Federica vient d’une petite ville en dehors de Milan. Elle est arrivée habillée comme une tueuse dans des vêtements de stylistes italiens ; elle travaille dans des maisons de mode et pour rien au monde se verrait travailler dans un autre domaine. Le temps ne savait pas bien où il en était : soleil et pluie, le ciel nuageux s’éclaircissant soudainement, puis faisant à nouveaux des siennes avec du tonnerre et des éclairs.

C’était ce genre de journée où je ne peux être que précis et patient avec le temps de pose et la couleur vu le changement constant. C’était vraiment pénible et alors que ça cassait le rythme du travail, le climat faisait des siennes et Federica, de façon bien italienne, faisait de son mieux pour être pro et coopérative.

Je dis de façon bien italienne car les italiennes sont spéciales. Elles pensent tout du moins qu’elles le sont et dans le cas de Federica ça ne fait pas de doute. Âgée de 29 ans, elle semble avoir découvert le secret de la jeunesse éternelle. Elle est grande, svelte, blonde comme dans un conte de fée, aux yeux étincelant comme des flaques d’eau réfléchissant le coucher de soleil. Ou les nuages changeant, vu le climat d’aujourd’hui.

Federica partage un appartement avec sa mère, elle admet d’ailleurs qu’elle est une fille à maman, et insiste sur son dédain pour les hommes immatures. "Que diable ont-ils à offrir ?" C’est bien vrai, lui ai-je répondu, et me suis comporté de façon très mûre. C’est pour ça que depuis qu’elle est grande, Federica est toujours sortie avec des hommes de plus de 40 ans. Son copain actuel a 49 ans. Parfait pour sa mère, ai-je pensé, mais comme je ne voulais pas paraître immature je ne lui ai pas dit.

Le vent soufflant et annonçant la tempête, elle s’est courageusement déshabillée lorsque soudain, pour une raison que je n’ai pas comprise, elle a imité le vent et a éclaté en sanglot. Elle a pleuré et appelé sa maman (pure vérité !) lorsque je lui ai demandé de poser avec le chien en pierre qui gît fièrement sur le haut d’un des piliers de l’entrée de la villa. On a surpassé ce moment. Federica a fait une démonstration courageuse sous une fontaine glacée et une fois son corps recouvert de frissons – nous aussi on dit chair de poule dans le Pôle Nord - elle a grimpé dans un vieil olivier et s’est réchauffée en faisant du quad. Nue, cela va de soi.

Ça roule pour l’instant, espérons que demain sera encore mieux !

À suivre...

Petter

Tags du jour du voyage

Photos | Jour Un Cliquez sur une Image pour Agrandir

NB ! Veuillez noter que les images et films présentés ici ne sont pas représentatifs de la qualité technique
de Hegre-Art.com. Les photos et vidéos de voyages sont effectuées avec un appareil photo de poche de base et rien d'autre.
Photo 1 de Toscane le retour, Jeunesse éternelle & Climat vivifiant Photo 2 de Toscane le retour, Jeunesse éternelle & Climat vivifiant Photo 3 de Toscane le retour, Jeunesse éternelle & Climat vivifiant Photo 4 de Toscane le retour, Jeunesse éternelle & Climat vivifiant Photo 5 de Toscane le retour, Jeunesse éternelle & Climat vivifiant Photo 6 de Toscane le retour, Jeunesse éternelle & Climat vivifiant Photo 7 de Toscane le retour, Jeunesse éternelle & Climat vivifiant Photo 8 de Toscane le retour, Jeunesse éternelle & Climat vivifiant
Entre deux mondes

Entre deux mondes

1,62m, 42 kg, yeux glace au caramel, Darine est à cheval sur deux mondes. Sa mère est égyptienne et son père est tunisien, mais étant née en France, Darine a toutes les qualités de l’élégance française avec en plus le côté épicé et exotique des terres au-delà de l’Europe.

Parfois je cogite sur ce qu’être 'intéressant' signifie - tout le monde veut être intéressant - et j’en suis venu à la conclusion qu’être intéressant c’est s’intéresser à tout. Darine est comme ça. Elle adore la photo, les voyages et la danse orientale. Si je ne prends plus de plaisir à faire ce que je fais, m’a-t-elle dit, je passe à autre chose. Voici un point de vue intéressant.

J’ai presque oublié tout le français appris à l’école il y a 20 ans mais comme Darine ne parlait pas un mot d’anglais (ou de norvégien) ça a commencé à me revenir pendant qu’on travaillait. Darine fume comme un pompier, adore le chocolat et elle meurt d’envie de faire un film avec Jonny Depp (j’ai déjà entendu ça quelque part) et grâce et au soin attentionné de la masseuse de la villa, elle est magnifique vêtue de raisins.

Petter

Tags du jour du voyage

Photos | Jour Deux Cliquez sur une Image pour Agrandir

NB ! Veuillez noter que les images et films présentés ici ne sont pas représentatifs de la qualité technique
de Hegre-Art.com. Les photos et vidéos de voyages sont effectuées avec un appareil photo de poche de base et rien d'autre.
Photo 1 de Toscane le retour, Entre deux mondes Photo 2 de Toscane le retour, Entre deux mondes Photo 3 de Toscane le retour, Entre deux mondes Photo 4 de Toscane le retour, Entre deux mondes Photo 5 de Toscane le retour, Entre deux mondes Photo 6 de Toscane le retour, Entre deux mondes Photo 7 de Toscane le retour, Entre deux mondes Photo 8 de Toscane le retour, Entre deux mondes Photo 9 de Toscane le retour, Entre deux mondes Photo 10 de Toscane le retour, Entre deux mondes
Coincée dans la boue

Coincée dans la boue

Après une longue nuit de pluie diluvienne et plusieurs verres de Chianti, le soleil s’est levé et a illuminé la campagne toscane. Ma petite et douce mannequin française s’en retournait à Paris et lorsqu’Hana est arrivée de Prague j’ai eu le sentiment que pour mon dernier jour à la Villa Mangiacane pour cette séance, j’allais faire de très prises avec mon appareil.

On a passé la moitié de la journée dans le bain turque avec son sauna et sa longue piscine étroite et profonde. Les conditions n’étaient pas idéales pour le matériel, mais ayant déjà travaillé avec Hana auparavant, je savais que nous passerions du bon temps. Des pieds à la tête elle s’est enduite d’huile d’olive extra vierge puis la sueur s’est emparée d’elle à l’intérieur du sauna, ce qui fait que sa peau a obtenu une brillance et une fraîcheur étonnantes, comme si sa chair était faite de diamants.

Hana travaille dans des cabarets. Elle a un corps élancé de danseuse. Déambulant nue dans le Nadushka Spa de la villa, le reste des clients a eu droit à un spectacle inouï. On a continué la performance dans la piscine en compagnie de trois bouddhas riant (voir les photos du jour). À Mangiacane il y a trois piscines, deux extérieures et une intérieure, nous les avons toutes essayées dans la journée. Comme c’est la haute saison, le domaine était plein à craquer et les personnes présentes ont eu l’air d’apprécier notre travail artistique.

Après le thème de l’eau, on est allé au bord d’un lac mais il avait tellement plu ces derniers jours que toute la zone était inondée. Vêtue de bottes de caoutchouc et rien d’autre, Hanna est restée coincée dans la boue et a eu vraiment du mal à en sortir ce qui a donné un sacré festin visuel. L’appareil photo a bien sûr immortalisé le tout.

La séance de trois jours est terminée. Ce fut un séjour mémorable avec de nombreux visuels venant le prouver. Il est temps maintenant de se mettre à table pour la partie édition... et voir si nous avons assez de matériau pour égaler le calendrier de l’an passé.

Petter

Tags du jour du voyage

Photos | Jour Trois Cliquez sur une Image pour Agrandir

NB ! Veuillez noter que les images et films présentés ici ne sont pas représentatifs de la qualité technique
de Hegre-Art.com. Les photos et vidéos de voyages sont effectuées avec un appareil photo de poche de base et rien d'autre.
Photo 1 de Toscane le retour, Coincée dans la boue Photo 2 de Toscane le retour, Coincée dans la boue Photo 3 de Toscane le retour, Coincée dans la boue Photo 4 de Toscane le retour, Coincée dans la boue Photo 5 de Toscane le retour, Coincée dans la boue Photo 6 de Toscane le retour, Coincée dans la boue

Commentaires

User-default-avatar
I live here: Chianti Countryside
Dear Petter, you make me really happy when I discover your italian photos and overall this location just behind my home! Next time you'll be here could you send me an email to offer me the honour to meet you? I'm a tuscanian photographer inspired from your perfect way to perceive nude photography. I hope to see you soon in Tuscany.
User-default-avatar
I idmire how you make me feel that I'm in the same place you are
User-default-avatar
awesome sets and sceneries!
awesome sets and sceneries. cant wait to see these galleries online! great job petter and thanks for sharing it with us again.. Jason - Holland
User-default-avatar
Toscana
What a place!